© 2023 par Horizon

Portrait

 

Claudy Clavien est né à Miège, petit village de 1500 habitants, situé à 700 mètres d'altitude, à 3 km de la ville de Sierre, au centre du Valais, à mi-coteau entre Sierre et Crans-Montana. Sûrement l'un des plus beaux coteaux du Valais central.

 

C'est dans ce village qu'il prend goût pour la vigne. Ses parents, propriétaires de 2 ha, lui donnent l'amour de la terre. Plus tard, il se passionne pour le vin. Diplômé en viticulture et œnologie de l'école d'œnologie de Changins, il crée en 1986 La Cave des Champs et consacre beaucoup de temps à déterminer l'adéquation de chacun des cépages avec son terroir.

 

Sans compromis, il travaille également sur l'équilibre de la plante, afin d'obtenir les rendements les plus faibles, sans excès de vigueur, de sorte à optimiser la concentration de la baie ; cela se traduit par une juste maturité du fruit, privilégiant à la fois la structure et la fraîcheur.

 

Amateur des vins texturés et subtils, il travaille avec des fûts de très haute qualité, au grain très fin, adaptés à chaque cépage, permettant ainsi une étonnante complexification du vin et un vieillissement lent et prometteur.

Carminoir (75 cl.)

Issu d'un croisement entre le Pinot Noir et le Cabernet-Sauvignon, obtenu en 1982, ce cépage mûrit tardivement et doit donc être impérativement réservé aux expositions les plus chaudes du Valais. Implanté depuis peu, il procure déjà un vin de belle tenue, aux arômes délicats de fruits rouges et de café. Corsé et charpenté dans sa jeunesse, il devient élégant et fin en vieillissant. Son passage de 12 mois en fût de chêne lui confère un style racé et noble. Au même titre que le Diolinoir, ce vin a encore tout à prouver, mais ses prémices laissent supposer qu'il devrait devenir un grand vin.

Quintessence d'Automne (50 cl)

Petite Arvine surmaturée, élevée en fût

Ce vin constitue la Rolls Royce des spécialités blanches. Il s'agit d'une Petite Arvine surmaturée, élevée 16 mois en en barrique. Nous sélectionnons avec soin les raisins pour ce vin, à tel point que la récolte ne s'élève qu'à 300 grammes au mètre carré. Vous pourrez découvrir à sa dégustation une très grande concentration d'arômes. Sachez cependant qu'il s'agit là d'un vin de garde par excellence (10 ans), destiné à la haute gastronomie pour accompagner les fromages forts et le foie gras.

Eclats d'âme (75 cl.)

Dans un assemblage, le tout doit être encore meilleur que chacune de ses parties. La Petite Arvine, le Chardonnay et le Païen fonctionnent ici en synergie et dessinent les contours d’un vin qui possède à la fois une âme et de l’éclat.

Etats d'âme (75 cl. et 150 cl.)

Un des grands classiques de la maison, et pourtant, chaque année, il est différent. Les trois cépages qui le composent jouent ici au diapason. Le Pinot noir et le Diolinoir en constituent la chair et l’ossature, tandis que la Syrah amène son inimitable signature olfactive.

Diolinoir (75 cl.)

Cépage récent, obtenu en 1970, résultant de la fécondation du rouge de Diolly par du pollen de Pinot Noir. Le Diolinoir est une agréable et noble découverte pour le Valais. Il exige une parfaite maturation pour exprimer toutes ses qualités et trouve donc une place de choix dans les coteaux de Miège. Un vin fin et corsé, riche en couleurs et en tannins aux arômes de cerises noires et de musc. Considéré comme vin « médecin » pour sa couleur et ses tannins améliorateurs d'autres cépages rouges, on se rend compte qu'il a sa place comme vin de mono cépage. Son caractère juvénile, un peu rude, s'efface avec les années, au profit d'un vin rond, agréable et moelleux. Il ne lui reste que les années pour prouver son potentiel de vieillissement.

 

Carmin des Pierres (75 cl. et 150 cl.)

Que serait le valais sans le Cornalin, l'un de ses plus nobles cépages rouges. La fougue naturelle et l'originalité fondamentale du Cornalin sont ici rehaussées par un long élevage en fût de chêne. un vin à savourer dans son fruit ou après quelques années de cave.

Encre de la Terre (75cl. et 150 cl.)

La Syrah est tellement rhodanienne qu’elle a trouvé son aire d’élection en valais, presque sa terre natale. Cette encre de la terre exprime le bonheur partagé de ce grand cépage avec les Coteaux-de-Sierre. L’élevage en bois vient ici amadouer un jus concentré, épicé et exubérant.

Mermoud Bernard

Email:cave@orduvent.ch Site : orduvent.ch